Suramortissement des camions peu polluants

6 mars 2020

Les entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés ou à l’impôt sur le revenu peuvent déduire une somme égale allant, selon le cas, de 20 à 60% de la valeur d’origine des poids lourds peu polluants.
Pour les véhicules neufs acquis, pris en crédit-bail ou en location avec option d’achat à compter du 1er janvier 2020 et jusqu’au 31 décembre 2021, ce dispositif de suramortissement est étendu aux véhicules de plus de 2,6 tonnes munis d’une motorisation bicarburant de type 1A (mélange de gaz naturel et de gazole) ou utilisant exclusivement le carburant B100 (loi 2019-1479 du 28.12.2019, JO du 29)

article rédigé par Francois Sabarly,journaliste