Covid-19 : les aides du fonds de solidarité à nouveau modifiées

15 juin 2020

Le dispositif du fonds de solidarité, destiné à venir en aide aux entreprises impactées par l’épidémie de Covid-19, a été encore une fois aménagé :
– le versement de la première partie de l’aide (de 1 500 €) est prorogé pour le mois de mai 2020 pour les professionnels et les entreprises qui ont fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public jusqu’au 31 mai 2020 ou qui ont subi une perte de chiffre d’affaires de 50% au moins entre mai 2020 et mai 2019 ou, à défaut, par rapport au chiffre d’affaires mensuel moyen de 2019. Les conditions pour bénéficier de cette aide restent inchangées (effectif inférieur ou égal à 10 salariés, CA ne dépassant pas 1 M€, bénéfice imposable n’excédant pas 60 000 € dans le cas général) ;
– pour le mois de mai, la condition de ne pas être titulaire d’une pension de vieillesse est supprimée ;
– le seuil maximal d’indemnités journalières de Sécurité sociale (ajoutées éventuellement à une pension de retraite) ne peut dépasser 1 500 €, au lieu de 800 € en avril.
La demande d’aide pour le mois de mai doit être effectuée jusqu’au 30 juin 2020 au plus tard sur impots.gouv.fr (décret 2020-552 du 12.5.2020, JO du 13)

article rédigé par François Sabarly, journaliste