17
jui

La loi de finances pour 2017 a étendu, à compter du 1er janvier 2017, le crédit d’impôt pour métiers d’art aux entreprises oeuvrant dans le domaine de la restauration du patrimoine.

L’administration précise que :

– le patrimoine visé est l’ensemble des biens, immobiliers ou mobiliers, publics ou privés, qui présentent un intérêt historique, artistique, archéologique, esthétique, scientifique ou technique ;

– dans les dépenses éligibles au crédit d’impôt, les salaires et les charges sociales à prendre en compte sont ceux des salariés liés à l’entreprise par un contrat de travail et qui maîtrisent une technique ou un savoir faire et interviennent directement dans la restauration du patrimoine, y compris les apprentis (BOI-BIC-RICI-10-100).

metier d'art

Comments are closed.