18
jui

Un transporteur peut demander un paiement direct à la fois à l’expéditeur et au destinataire, tous les deux étant garants du prix du transport. Peu importe, à cet égard, que l’envoi des marchandises soit à la charge de l’expéditeur ou à la charge du destinataire.

Toutefois, selon la Cour de cassation, seul peut prétendre au bénéfice de l’action directe le transporteur qui effectue personnellement le transport, et non pas l’entreprise de transport qui s’y est substituée (chambre commerciale, 18.3.2014, n° 12-29524).

Comments are closed.