14
mar

Le compte personnel de formation (CPF), qui sera mis en oeuvre à partir du 1er janvier 2015, remplacera le droit individuel à la formation (DIF).
Il sera crédité chaque année et jusqu’à hauteur de 150 heures de formation sur huit ans. Ce compte suivra son bénéficiaire jusqu’au départ en retraite, et même en cas de chômage ou de changement d’emploi. Les heures acquises au titre du DIF et non utilisées par le salarié au 1er janvier 2015 seront portées au crédit du compte (loi sur la formation professionnelle, l’emploi et la démocratie sociale n° 2014-288 du 5.3.2014, JO du 6).
A noter : la liberté de l’employeur vis-à-vis de l’accès à la formation des salariés est restreinte par rapport au système actuel. En effet, son accord n’est plus nécessaire à l’exercice des droits de formation inscrits au CPF, notamment lorsque celui-ci se réalise en dehors du temps de travail.

0 Pas de commentaire

Comments are closed.