02
nov

Pour faire reconnaître une situation de harcèlement, le salarié doit apporter des preuves. Ont été jugés insuffisants des écrits et courriels, sans aucun témoignage de collègues ou de tiers.

Ainsi, les éléments fournis ne démontrent pas une attitude déstabilisatrice de l’employeur, ni un retard de l’employeur à adapter l’environnement professionnel.

(Arrêt de la Cour de Cassation, chambre sociale, du 14 octobre 2015).

Harcelement

0 Pas de commentaire

Comments are closed.