07
nov

La cour de cassation a tenu à préciser dans un arrêt inédit du 22 octobre 2014 que l’obligation faite à l’employeur de prendre toutes les dispositions nécessaires en vue de prévenir ou de faire cesser les agissements de harcèlement moral n’implique pas par elle-même la rupture immédiate du contrat de travail d’un salarié à l’origine d’une situation susceptible de caractériser ou dégénérer en harcèlement moral .

0 Pas de commentaire

Comments are closed.