05
mar

Le défaut de visite médicale d’embauche, résultant d’une simple négligence de l’employeur, ne constitue pas une faute suffisamment grave justifiant la prise d’acte de rupture du contrat

Cass. Soc. 18 février 2015

0 Pas de commentaire

Comments are closed.