15
oct

Les juges rappellent, dans un arrêt du 17 septembre 2014 que l’absence du salarié à l’entretien préalable en vue de son licenciement, dès lors qu’il y a été régulièrement convoqué, ne rend pas la procédure irrégulière et le salarié ne peut exiger le versement de dommages et intérêts à ce titre.

Comments are closed.