29
jui

En cas de liquidation ou redressement judiciaire, le délai de réflexion laissé au salarié pour accepter ou refuser la modification de son contrat de travail est de 15 jours depuis le 1er juillet 2014. Rappelons que hors redressement ou liquidation judiciaire, le délais est d’un mois (article L. 1222-6 du code du travail )
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;?idArticle=LEGIARTI000006900863&cidTexte=LEGITEXT000006072050

Comments are closed.