11
jui

La cour de cassation continue la modification de ses jurisprudences antérieures concernant la reconnaissance d’un préjudice automatique. Dans un arrêt du 30 juin 2016, elle juge que le non respect de la procédure de licenciement, pour être indemnisé, doit  causer un préjudice au salarié que celui-ci doit justifier.
Cass. Soc. 30.06.2016

prejudice

0 Pas de commentaire

Comments are closed.