13
mai

Les entreprises de travail temporaire peuvent désormais proposer à leurs salariés des contrats de travail temporaire à durée indéterminée. Au cours de ce contrat, l’intérimaire effectuera différentes missions successives. Il sera tenu de les accepter dès lors qu’elles correspondent aux emplois et au périmètre de mobilité prévus dans le contrat et que la rémunération est au moins égale à 70% du taux horaire de la dernière mission.
Le salarié intérimaire en CDI ne bénéficiera pas de l’indemnité de fin de mission de 10%, mais il sera couvert par une garantie de rémunération (arrêté du 22.2.2014 portant extension de l’accord relatif à la sécurisation des parcours professionnels des salariés intérimaires, JO du 6 mars).

0 Pas de commentaire

Comments are closed.